jours

heures

minutes

secondes

11 octobre 2018

AccorHotels Arena Paris

Abramow

Photographe

<

Charlotte Abramow, photographe

Charlotte Abramow est née en Belgique en 1993. À 7 ans, elle s’amuse à prendre en photo ses copines dans la cour de récré au jetable, puis commence à 13 ans à se passionner pour l’image. Dès 15 ans, Charlotte photographie ses amies, puis des adolescentes qui l’inspirent, créant à chaque fois une petite histoire. À 16 ans, elle fait la rencontre marquante de Paolo Roversi lors d’un stage aux Rencontres d’Arles. L’année suivante, Paolo Roversi rédige un article sur les images de Charlotte, intitulé « La fragilité et l’âme d’une guerrière » paru dans Polka Magazine en 2011. Cette rencontre conforte Charlotte dans l’idée de faire de sa passion, son métier. Ses images circulent alors beaucoup parmi les cercles de lycéennes et atteignent les mamans, qui travaillent parfois dans le milieu de la mode. À 17 ans, en parallèle du lycée, Charlotte commence à réaliser différents travaux pour magazines et jeunes marques belges, et fait notamment la même année la couverture du ELLE Belgique.

En 2013, à 19 ans, la Belge s’installe à Paris pour étudier à Gobelins, L’École de l’Image. Son travail remporte le Prix Picto de la Jeune Photographie de Mode en 2014. Charlotte est diplômée en juin 2015 et arrive finaliste aux Photo Folio Review Awards des Rencontres d’Arles un mois plus tard. Elle expose son projet sur la diversité des seins « The Real Boobs » lors de la Nuit de l’Année des Rencontres. Depuis 2014, son travail aborde principalement le rapport au corps et les étapes de la vie, et met en scène les éléments de manière absurde dans un monde teinté de surréalisme.

Charlotte travaille actuellement sur la construction du livre et de l’exposition du « Projet Maurice » qui a réuni 777 contributeurs au financement participatif sur Kickstarter. Le projet, pas encore sorti, reçoit une large couverture médiatique et une Mention Spéciale aux Photo Folio Review Awards des Rencontres d’Arles en 2017. Parallèlement, un autre projet de reportage voit également le jour. La photographe part à la rencontre des habitants des Îles Féroé et construit, avec eux, un portrait créatif. Nommé « They Love Trampoline », ce projet réunissant photos et vidéo making-of du voyage, va bientôt être publié.

À 24 ans, Charlotte fait ses premiers pas en tant que réalisatrice avec « La Loi de Murphy » et « Je Veux Tes Yeux » pour la chanteuse belge révélation Angèle. Les deux clips, soignés et absurdes, rencontrent un succès sur la toile. Quels que soient le médium et le sujet, Charlotte a pour leitmotiv de raconter l’humain de manière poétique et métaphorique. Bientôt 10 ans de partage de ses images sur le net ont permis à l’artiste de réunir une belle communauté.

Crédit photo : @Sasha Marro

Suivre l'événement

#innogeneration